Quels sont les différents types de stock ?

Une entreprise se doit de gérer efficacement les stocks de marchandises. De quel type s’agit-il ? Tous les types de stock sont concernés. Pour une gestion efficace, il est nécessaire de faire un petit rappel de ce dont il s’agit. De plus, ils sont nombreux et catégorisés par fonction, date de péremption et organisation opérationnelle.

Stock de sécurité, d’alertes et autres catégorisés selon leurs fonctions

De nombreux types de sécurité existent en se référant sur leur fonction :

A voir aussi : Devenir auto-entrepreneur : comment se lancer dans l'aventure de l'entrepreneuriat ?

  • Stock en transit ;
  • Stock saisonnier ;
  • Stock spéculatif ;
  • Stock de sécurité ;
  • Stock d’alerte ;
  • Stock dormant ;
  • Stock de récupération.

Le stock en transit regroupe tous les produits en dehors de l’entrepôt que ce soit sur le point d’être produit ou d’être livré. Il diffère du stock dormant qui désignent les marchandises qui occupent les espaces de stockage tout en étant difficiles à écouler.

Le stock de sécurité et d’alerte sont proches, mais différents. Le premier indique les produits en plus qui permet de répondre aux pics de commandes imprévus. Le calcul se fait avec la formule :

Sujet a lire : Rouleaux thermique 57x40x12 et rouleaux TPE : tout savoir

 Stock de sécurité = vente moyenne x période couverte par le stock de sécurité.

Il est presque similaire au stock saisonnier qui anticipe les pics d’activités sur certaines périodes de l’année comme Noël. En ce qui concerne le stock d’alerte, il est temps de réapprovisionner votre entreprise dès qu’il est atteint. Il représente la somme du stock minimum et du stock de sécurité.

Stocks selon la date de péremption

Les stocks selon la date de péremption ou la durée de vie sont moins nombreux, mais il convient de les mentionner. De plus, une entreprise doit stocker avec de différentes méthodes les produits périssables et non-périssables.

Parmi ces stocks, les marchandises périssables désignent tous les produits disposant d’une durée de vie limitée. Il s’agit généralement de produits consommables qui s’abîment avec le temps. Il faut les distinguer des stocks avec date de péremption, dont l’utilisation est interdite par la loi dès que le délai est dépassé.

En revanche, les stocks non-périssables définissent les marchandises ayant une durée de vie longue. Elles peuvent être conservées dans le temps. Parfois, il suffit de changer quelques pièces ou éléments pour pouvoir l’utiliser encore. Par exemple, les meubles en bois peuvent être considérés comme des produits non-périssables.

Stocks en fonction de l’organisation opérationnelle

Dans le domaine de l’organisation opérationnelle, le stock physique est certainement celui le plus connu du grand public. Il s’agit de la quantité de marchandises dans l’entrepôt au moment de l’inventaire. Il est à différencier du stock net qui ne prend plus en compte les commandes clients non traitées. D’ailleurs, il résulte de la différence entre le stock physique et les marchandises commandées.

En tant que gestionnaire, vous devez aussi savoir les différencier du stock disponible. Celui-ci comprend tous les produits incluant ceux dans l’entrepôt et en cours de livraison ou commandés auprès des fournisseurs.

Enfin, il existe aussi des stocks maximum, minimum et optimal. Le premier est limité par un manque de fonds ou de place. Le second désigne la quantité minimale de produits pour assurer les services. Quant au stock optimal, il permet de répondre aux besoins de l’entreprise et des clients avec un minimum de coût de stockage.