Trouver un travail via un cabinet d’outplacement : guide et conseils

Le monde professionnel est en perpétuelle évolution. Les transitions en matière de carrière sont actuellement monnaie courante. Les cabinets d’outplacement jouent un rôle capital dans ce processus. Ils apportent leur soutien aux entreprises et aux individus qui veulent naviguer durant ces périodes de changement. Qu’est-ce que réellement qu’un cabinet d’outplacement et pourquoi occupe-t-il un rôle aussi important ?

Comment définir l’outplacement ?

Comme nous le savons tous, le reclassement externe ou outplacement est une prestation d’accompagnement et de conseil à la mobilité professionnelle. Elle est réalisée par de véritables experts de la fonction des ressources humaines. Un consultant travaillant dans un cabinet de reclassement professionnel peut accompagner un ancien salarié vers la création de son entreprise ou vers le retour à l’emploi. Dans ce cas, il propose :

A lire également : Pourquoi les logiciels ERP sont un atout indispensable pour la réussite des entreprises

Une expertise technique ;

Un soutien logistique ;

Sujet a lire : Gestion de documents CFA : comment le faire efficacement ?

Des conseils ;

Une écoute ;

 

En cas de licenciement économique ou de rupture individuelle du contrat de travail, le financement de la prestation d’outplacement devient facultatif. On peut le négocier au moment du départ. L’employé peut y prétendre, mais l’entreprise peut également le proposer. Il est donc réalisé de manière individuelle.

Le financement de la prestation d’outplacement est obligatoire pour les entreprises qui doivent licencier plus d’une dizaine de salariés. Ces dernières le prévoient dans leur plan de sauvegarde de l’emploi. L’outplacement est fait de manière collective.

Les différents types d’outplacement

On retrouve différentes sortes d’outplacement sur le marché du travail.

Le cas de l’outplacement individuel

Dans le cadre d’une relation privilégiée et personnalisée, l’outplacement individuel fonctionne comme un vrai booster. En aidant le bénéficiaire à se positionner sur le marché et en le dotant de codes et d’outils indispensables à la recherche d’emploi, le consultant ou coach peut garantir le retour à l’emploi.

L’outplacement collectif

Par contre, quand une société décide de licencier une dizaine de salariés ou plus, le code du travail l’oblige à financer son reclassement professionnel. L’outplacement est donc un des principaux de plan de sauvegarde du travail.

L’outplacement individuel pour sa part s’applique aux dirigeants et aux cadres. Il porte sur l’ensemble du personnel de l’entreprise quelles que soient les rémunérations et les catégories professionnelles.

Outplacement individuel : la meilleure des solutions

L’outplacement est une prestation qui supporte de repositionnement professionnel. L’outplacement individuel est un service d’accompagnement et de conseil au repositionnement professionnel. Il est réalisé par un cabinet spécialisé. Il est financé par l’entreprise et facilite la transition professionnelle du collaborateur en plus d’accélérer son retour à l’emploi ou à la création de sa propre entreprise.

L’outplacement proposé par l’entreprise est ouvert aux personnes désireuses de se faire accompagner après une rupture conventionnelle de contrat ou un licenciement.

Comment réaliser un outplacement ?

Le cabinet d’outplacement peut réaliser un outplacement individuel en trois phases successives.

Réaliser un bilan professionnel et personnel

Durant un outplacement, la première étape consiste à analyser les réalisations, aspirations et atouts du collaborateur pour définir un projet professionnel motivant et réaliste. Ce bilan orienté compétences parle de ses contraintes et de ses envies.

Préparer la recherche d’emploi : un coaching

Le principal objectif de l’outplacement est d’aider un ancien salarié à rebondir. Le but est donc de lui créer des opportunités et de lui donner un nouveau départ dans le monde professionnel. Cela favorise le changement de posture du travailleur.

Il y a une décennie encore, le rôle du consultant en outplacement était tout autre. La prestation standard était orientée sur la mise à disposition d’une base de techniques et de données dédiées à la recherche d’emplois. Le candidat apprenait à écrire des annonces, des lettres de motivation et des CV.

Pourtant, aujourd’hui, on n’utilise plus ces méthodes pour trouver du travail. Les cabinets ont adapté leurs méthodes en conséquence. Aujourd’hui, on parle d’outplacement 2.0. Le networking s’impose comme une composante indispensable dans le monde professionnel. Les cabinets intègrent l’approche réseau social dans la stratégie de retour à l’emploi.

On a constaté une évolution vers une approche globalisée de la prestation. Hier encore, l’outplacement était connu comme un support technique. Aujourd’hui, on mise sur l’épanouissement, le potentiel et la personnalité d’un candidat.

Le consultant ou coach est là pour accompagner le candidat qui cherche à réintégrer le monde du travail. Il lui donne ses réflexions initiales et l’aide à adopter des postures gagnantes.